26/04/2021

Le monument commémoratif, route des anciens combattants, du drame de St Folquin en mai 1940 est bientôt terminé.

Il reste à poser les plaques avec les noms des victimes civiles et militaires.
En mai 1940, l’avancée des troupes allemandes a été freinée par la défense du passage de l’Aa au droit du pont du bac. Des militaires du 137ème régiment d’infanterie défendaient le passage du pont du bac. Entre le pont du Halot et le pont du bac de nombreux civils se trouvèrent pris entre les feux des troupes française et alliées et les troupes allemandes.
Des militaires et des civils français et belges et polonais paieront de leur vie cet assaut ennemi.
Pour commémorer ce drame, une stèle avait été érigée. Le temps ayant fait son œuvre, la Municipalité de Saint-Folquin a souhaité la rénover en 2020-2021 en partenariat avec l’association CGRWWII et Jean Pinte auteur de l’ouvrage « Le cochon noir, le Pont du halot, l’enfer oublié », porteur du projet, pour la mémoire de ceux qui ont payé de leur vie cette période tragique de la guerre mais aussi pour que le devoir de mémoire reste pour les générations à venir.
41 civils français, belges et polonais ainsi que 5 militaires français ont payé de leur vie cette tragédie.

La ville de Saint Folquin, l’association CGRWWII, le Souvenir Français, l’UNC, l’Association Héritages Maritime et Fluvial des Rives de l’Aa ont participé financièrement ou matériellement.
Un grand merci à toutes les personnes qui ont cru au projet et qui ont permis de le concrétiser.
Le devoir de mémoire est et reste essentiel.

20210424_105637.jpg
20210424_104909.jpg
20210424_105650.jpg
20210424_181436.jpg
20210424_103531.jpg
20210424_101821.jpg
20210424_094937.jpg
20210424_102651.jpg
20210424_103537.jpg
20210424_181448.jpg